Nous en parlons souvent dans d’autres articles et c’est un terme utilisé couramment dans le monde de l’informatique. Cependant, DNS, Domain Name System, n’est pas un terme qui va de soi. Il mérite donc une petite explication que je vais tenter de faire la plus claire et simple possible. Ce terme renvoie à des notions très simples, mais parfois difficiles à entrevoir.

Des machines qui communiquent

Pour commencer, il faut considérer nos ordinateurs comme des personnes possédant une carte d’identité. Cette carte d’identité est un protocole qui, sur Internet ou des réseaux privés, permet aux machines de s’identifier entre elles. C’est le protocole IP. Chaque machine possède donc une adresse IP, unique, qui lui permet d’être reconnue. Elles respectent un format précis et il existe deux types d’adresses IP :

  • La plus courante, IPv4, qui s’écrit sous cette forme : 74.125.206.94
  • IPv6, écriture beaucoup plus récente et complexe qui peut prendre cette forme : 2001:0db8:0000:85a3:0000:0000:ac1f:8001

Ne tenez pas compte de cette écriture qui ne vous dit surement rien, l’idée c’est de comprendre que votre machine est reconnue par cette suite de chiffres, et qu’elle va reconnaître les autres de la même façon.

Simplifier les adresses IP avec le DNS

Maintenant que la base est acquise, comprenons le rôle de ce Domain Name System. Premièrement, l’Internet que nous utilisons aujourd’hui est entièrement basé sur cette manière de fonctionner.

Puisque les adresses IP sont un peu indigestes, peu faciles à retenir, et qu’en plus elles peuvent changer (si l’on change d’hébergeur, on change d’IP), il fallait un système plus simple. C’est le DNS qui est alors mis en place. Le principe, c’est que Devensys.com correspond à une adresse IP. C’est ce qu’on appelle un nom de domaine, comme il en existe aujourd’hui des milliards sur Internet.

Le nom de domaine, c’est la partie d’une adresse URL qui contient l’adresse IP avec laquelle on va retrouver le serveur qui héberge le site. Voici le détail d’une adresse pour mieux comprendre :

adresse URL devensys détaillée

Avant que vous ne demandiez, si, lorsque vous effectuez une requête votre serveur (qui est votre box internet) interagit avec d’autres ordinateurs, des serveurs qui vous renvoient la page à afficher.

Tout ça c’est bien beau, un DNS correspond donc à une IP, et un DNS est plus facilement reconnaissable qu’une suite de chiffres. Mais comment nos machines font-elles pour identifier quel nom correspond à quoi, et comment les retrouver ? Lorsque vous tapez une adresse URL, pourquoi et comment cela vous amène-t-il rapidement au bon endroit ?

Fonctionnement du DNS :

Votre nom de domaine est composé de plusieurs parties. Pour trouver à quoi correspond la requête que vous venez d’entrer sur internet, votre ordinateur va interroger très rapidement d’autres ordinateurs afin de retrouver l’adresse IP correspondante. Votre requête va être envoyée à un résolveur DNS, qui est présent de base sur votre système d’exploitation.

Ce résolveur va aller chercher votre requête grâce au nom de domaine. Il va aller chercher les différents éléments qui le composent, de droite à gauche.

D’abord, il accède à l’endroit où tous les Top level domain (TLD) se trouvent. Il s’agit du .com, .org, .fr etc. Il en existe plus de 600 dans le monde. Ils sont stockés dans les serveurs DNS racines, qui sont au nombre de 13. Dispatchés sur tout le globe, ce sont d’immenses Data Center et de vraies forteresses.

Le serveur racine ne connaît pas l’adresse IP finale des noms de domaine, mais il connaît l’adresse IP des DNS qui gèrent le com. Il va donc renvoyer l’information à votre ordinateur, qui va cette fois se rendre dans la base du com. Cette base connait les noms de domaines de second niveau, ce qui correspond dans notre exemple à Devensys. L’information est donc transmise à notre machine, qui va aller chercher le www, qu’on appelle un sous-domaine. Ainsi, en un rien de temps, votre ordinateur a réalisé plusieurs échanges avec ces différents serveurs pour satisfaire votre requête.

Il faut préciser que la première requête vers un nom de domaine est légèrement plus longue que les suivantes. La raison est simple : votre navigateur enregistre pendant un certain temps les adresses IP et votre ordinateur n’a pas à aller chercher à quoi correspond le DNS que vous demandez.

Conclusion

Pour reprendre une expression souvent utilisée, le système DNS est une sorte d’annuaire d’adresses IP. La recherche du nom de domaine fonctionne comme le jeu « Qui est-ce ? ». On pose une question, on élimine des choix, et on progresse petit à petit jusqu’à trouver la bonne personne, qui est une adresse IP.

Si le concept de DNS et de serveurs DNS est plus clair, vous comprenez sans doute pourquoi il est si important de savoir protéger les serveurs DNS. En reprenant l’exemple de l’annuaire, c’est comme si on vous donnait un annuaire certifié avec le numéro de votre banque dessus, que vous appeliez votre banque pour une question d’argent. Et si l’annuaire qu’on vous a donné est falsifié, vous ne le savez pas et vous confierez votre argent à un imposteur. Ici, c’est pareil, en cas de détournement de serveurs DNS vous allez confier vos informations à des hackers potentiels.