Cisco Meraki amplifie les rendements WiFi et SD-WAN

La famille MX de Cisco Meraki supporte tout, du SD-WAN au WiFi et à la prochaine génération de systèmes pare-feu et de protection contre les intrusions.

code-securite-informatique

Les routeurs Meraki de Cisco ont toujours bénéficié de capacités réseaux étendues et d’une mise en œuvre rapide et sécurisée pour simplifier au maximum le travail des équipes IT. Les nouveaux modèles d’appliances de sécurité des séries Meraki MX et Z pour les succursales conservent le même esprit avec quelques améliorations importantes : la possibilité de supporter un plus grand nombre d’applications cloud et d’appareils mobiles avec toujours plus de débit et davantage d’options de connectivité.

Dans un seul package, la famille d’appareils de sécurité gérés dans le cloud MX de Meraki prend tout en charge, depuis les fonctions SD-WAN et WiFi jusqu’aux pare-feu de nouvelle génération et à la prévention des intrusions. « L’option Meraki est destinées aux clients de Cisco qui veulent des produits prêts à fonctionner rapidement et facilement », a déclaré Zeus Kerravala, fondateur et analyste principal chez ZK Research. « Elle ne permet pas autant de personnalisation que l’équipement Cisco traditionnel, c’est donc une excellente option pour les entreprises qui recherchent une offre cloud gérée, facile à déployer ». La famille MX de Meraki s’enrichit de six nouveaux modèles déclinés des modèles MX64 et MX65 existants, pour un débit quasiment deux fois plus élevé. Les modèles MX67, MX67W, MX68, MX68, MX68W, et les modèles cellulaires MX67C et MX68CW offrent jusqu’à 450 Mbit/s de débit, le support VPN à 200 Mbit/s, le WiFi 802.11ac Wave 2 Wireless, et intègrent un modem cellulaire CAT 6 LTE. Comparativement, les modèles existants offrent un débit de 250 Mbit/s et le support VPN à 100 Mbit/s.

Du SD-WAN plus rapide

Si la vitesse et le débit sont essentiels parce que les ressources connectées au réseau SD-WAN ont besoin de plus de bande passante, l’option LTE pourrait sembler plus étonnante. « Les mises à jour du débit sont importantes. La quantité de données qui circulent aujourd’hui est beaucoup plus élevée qu’il y a un an seulement. Le LTE intégré est vraiment le point le plus remarquable, car il permet de connecter rapidement et facilement les appareils au réseau cellulaire », a expliqué M. Kerravala. « Auparavant, le coût d’un WAN LTE était prohibitif parce que tous les opérateurs proposaient uniquement des services facturés à l’usage. Aujourd’hui, il existe des offres forfaitaires ou des abonnements adaptés aux entreprises. De plus, avec l’arrivée de la 5G, les entreprises vont vouloir intégrer du LTE à leur plan SD-WAN »…. [voir la suite sur Le monde de l’informatique]

Cette entrée a été publiée dans News. Sauvegarder le permalien.