Cisco Talos a découvert une nouvelle campagne de cybermenace surnommée « Sea Turtle », qui cible les entités publiques et privées, y compris les organisations de sécurité nationale, situées principalement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. L’exploitation a probablement débuté dès janvier 2017 et s’est poursuivie jusqu’au premier trimestre de 2019. L’enquête a révélé qu’une quarantaine d’organisations différentes dans 13 pays différents ont été compromises au cours de cette campagne. La Threat Intelligence a été en mesure d’évaluer que cette activité est menée par un acteur avancé, parrainé par un État, qui cherche à obtenir un accès permanent aux réseaux et systèmes sensibles. –> [ Suite de l’article ]

Sachez que des outils existent pour protéger vos domaines de messagerie et avoir une visibilité totale sur les modifications de vos NS et DNS –> MEROX.IO

Source : http://www.globalsecuritymag.fr/