Depuis quelques années, la donnée ne cesse de prendre de l’importance jusqu’à aujourd’hui devenir une mine d’or. Chaque corps de métier se digitalise pour augmenter la productivité. Les solutions sur le marché pour exploiter ces « datas » sont de plus en plus nombreuses. Avec l’avènement de la « Business Intelligence », le but reste toujours d’accumuler et d’exploiter de manière la plus rapide et facile l’ensemble des données. Power Platform est l’une de ces alternatives proposée par Microsoft.

Qu’est-ce que Power Platform ?

Power Platform est un ensemble de solutions composé de 4 applications avec un but commun: rendre la donnée accessible. En quelques clics, on doit par exemple pouvoir:

  1. Consulter l’information dans une base de données SQL
  2. Mettre en corrélation avec le dernier Excel envoyé par l’équipe Marketing
  3. Construire une application pour faciliter la manipulation des données
  4. Envoyer un rapport automatique en fin de journée sur les modifications

Tout cela est possible via les 4 applications présentées ci-dessous.

  • Les workflow avec Power Automate (anciennement: Microsoft Flow)
  • Les applications avec Power Apps
  • La consultation de donnée via Power BI
  • Power Virtual Agent (Des précisions viendront prochainement.)
Les solutions qui composent Power Platform

Le nerf de la guerre : les données !

Depuis le début de l’informatique, nous stockons un nombre impressionnant de données qui ne cesse d’augmenter d’année en année. Malgré le GreenIT, la tendance ne ralentit pas. Cela a accéléré l’essor d’outils et de compétences tel que le big data et les data scientists. Si ces domaines étaient plutôt fermés par leurs complexités et leurs technicités, Power Platform cherche justement à rendre plus accessible ce type de besoin.

Mais que sont ces données? Pourquoi les stocke-t-on? Voici quelques raisons fréquentes :

  • Sauvegarde (ne pas supprimer un mail important)
  • Comptable ou commercial (conserver la commande d’un client)
  • Légal (savoir qu’un patient a participé à une étude clinique)
  • Absence de préoccupation de stockage / nettoyage / GreenIT (quand on garde un fichier inutile depuis 10 ans sur un stockage quelconque tel que le mail ou un partage)

À partir de ces données, vous pourrez créer des applications pour faciliter leurs consultations et leurs manipulations. Un exemple peut être l’édition d’un fichier Excel partagé sur SharePoint qui contient une liste de produits avec image, nom et prix. Afin d’en faciliter l’accès, vous pouvez créer une application se basant sur ce fichier, avec un formulaire d’ajout / édition directement intégré. Une procédure d’automatisation peut alors faire une demande d’approbation du fichier à la fin de la journée. Si la demande d’approbation est validée, on peut choisir d’insérer les données en base puis de vider le fichier.

Et Power Platform dans tout ça?

La force de Power Plateform, ce sont avant tout les connecteurs. Ils vont pouvoir intervenir sur des sources de données très diverses, plus ou moins structurées. Microsoft propose des dizaines de connecteurs prépackagés pour vous connecter facilement à vos données et pouvoir les exploiter rapidement. Pour en citer que quelques-uns, vous avez à disposition:

  • Excel
  • Sharepoint
  • SQL Server
  • Mysql
  • Saleforce
Liste de connecteurs possibles
Côté connecteur, il y a le choix

Autre point: dans le cas particulier où un connecteur spécifique n’est pas disponible, il est possible de créer votre propre connecteur à partir d’une API.

Automatisez vos besoins avec Power Automate

Power Automate est une première approche simple pour manipuler Power Platform et ses connecteurs.

Nous avons tous des tâches que nous pouvons automatiser. Synthèse des emails traités, alerte téléphone quand un message négatif est détecté… les sujets ne manquent pas. Il est toujours possible d’automatiser au moins une partie des tâches redondantes de la journée.
Power automate propose par défaut un grand nombre de scénarios préconfigurés:

Power Automate exemples
Plusieurs exemples sont nativement présents

L’application se présente simplement comme une suite de tâches (algorithme). Selon votre besoin, ce dernier sera plus ou moins complexe. Power Automate s’articule autour de deux choses:

  • Un déclencheur : ça peut être un mail, un tweet, un clic sur un bouton, un déclenchement horodaté…
  • Une ou plusieurs actions: Envoyer un mail, fusionner des données, lancer un processus d’approbation…

Ci-dessous, un exemple rapide d’approbation de demande de congés. Un processus d’approbation est envoyé au responsable et aux RH quand une demande de congé est reçue. Une fois que tout le monde a répondu, et si tout le monde a accepté, un mail de validation est envoyé au demandeur. Dans le cas contraire, un mail de refus avec le sera émis.

Algorithme Power Automate
Les algorithmes Power Automate sont très visuels

Créez votre application avec Power Apps

Alors Power Apps, qu’est ce que c’est?

Power Apps est un outil vous permettant de créer des applications en quelques clics autour de vos données, via les connecteurs évoqués au début. L’application sera créée à partir d’une base PC/tablette ou téléphone, et permettra de consulter, ajouter, modifier, ou supprimer des données.
Tout comme Power Automate, Power App arrive avec son lot de template préconfigurés dont voici quelques exemples:

Exemple d'application de Power Apps
Plusieurs applications sont proposées

En plus des templates, Power Apps propose son lot de « composants ». Ce sont des éléments qui vont être utilisés pour construire l’application. On y retrouve les éléments classiques d’affichage tel que bouton, champs texte, images, etc. Certains composants plus complexes ont aussi été prévus: liste de données avec champs de recherche, carte Bing, et bien d’autres.

Quelques exemples de composants

Dans quel cas ça sert?

La création d’une application, ça demande d’avoir des développeurs disponibles, du temps pour définir les besoins, la création de maquettes, le développement, le recettage… Quand il faut répondre à un besoin urgent, ce n’est pas évident.

Si Power Apps n’est pas une solution miracle à ces problèmes, elle peut néanmoins vous apporter beaucoup. En tant que chef de projet et développeur, voici les principaux intérêts que j’ai pu y trouver :

  • Il est possible de créer une application simple et visuelle en quelques minutes
  • Il n’y a pas besoin de compétence en développement pour répondre aux besoins simples
  • Cela peut aussi permettre de maquetter vos projets (préférez tout même des outils spécifiques tels qu’Adobe XD, mais ça reste parfaitement faisable)

A l’instar de DreamWeaver, Windev et autres, l’objectif de Power Apps est de vous permettre de concevoir, sans développer. Mais cette politique est poussée plus loin que ces derniers. Si la création d’application est plus simple que sur DreamWeaver par exemple, le côté développement est quant à lui encore plus contraint. Power Apps a comme objectif de répondre a des besoins très simples très rapidement. La solution n’a pas pour ambition (actuelle) d’être mise en concurrence sur les projets moyens à conséquents.

Faites parler vos données avec Power BI

La montée en puissance de l’informatique fait que nous ajoutons chaque jour toujours plus de données. Ces données peuvent être non structurées, et stockées un peu partout. Les entreprises ont toutes de nombreuses données archivées qui ne servent pas. Cela peut par exemple concerner:

  • Des données sur les ventes / achats
  • Des informations sur les personnes
  • Le tracking d’un ou plusieurs services

Pour reprendre le cas des E-commerces, il est facile de connaitre l’évolution du chiffre d’affaires. Il reste aussi assez courant d’avoir les produits les plus vendus ou les meilleurs clients. Mais avoir les meilleurs achats des 10 meilleurs clients sur une période donnée? Et connaitre la régularité de ce produit (une grosse commande, ou plusieurs petites? quel étalage dans le temps?)?

Voici ce que Power BI peut vous apporter: rendre vos données plus parlantes. Ces fonctionnalités existaient déjà, via d’autres outils de BI tel que SQL SSRS. Via des requêtes SQL complexes, il était aussi possible de faire de la Business Intelligence. Power BI donne ici la possibilité de facilement et rapidement croiser vos données.

Pourquoi Power BI?

Power BI à plusieurs avantages, dont :

  • Sélection des données: seules les données que vous décidez de charger dans PowerBI seront envoyées. Comme certaines tables spécifiques d’une base de données par exemple.
  • Catégorisation: il est possible de manipuler le type de vos données, ou en ajouter via des calculs
  • Corrélation des données: Ajoutez des relations entre les données relationnelles d’une même source, ou même croisez plusieurs sources !
  • Décorrélation du traitement: Les données originelles ne sont pas altérées, et la puissance de calcul est fournie par Power BI et non votre infrastructure

Un cas concret est la corrélation d’un fichier Excel de contact, géré sur un salon. On peut alors charger ce fichier en parallèle des données de l’ERP de l’entreprise dans Power BI. On met ainsi en corrélation les deux sources de données à partir du nom du contact. En ressortirais si le contact est client ou non, son chiffre d’affaires, les derniers échanges avec lui, etc.

Power BI dashboard
Un exemple de tableau Power BI

Tous pour un, un pour tous !

Nous avons rapidement vu chacune des applications. Mais la grande force de la plateforme, outre son grand nombre de connecteurs, est l’interconnexion de ses outils.
Vous pouvez ainsi avoir un bouton dans Power App qui déclenche un process Power Automate. Ou encore, intégrer vos tableaux de bord Power BI dans votre application.
Tout cela est proposé nativement et intégrable en quelques clics.

Vous pouvez aussi intégrer rapidement Power BI et Power Automate dans Sharepoint ainsi que Dynamics. Ce sont d’ailleurs des sources de données privilégiées pour Power Platform.

Conclusion sur Power Platform

Power Platform est une excellente suite logicielle pour manipuler la donnée, sans compétence technique particulière. Elle a pour vocation à répondre à des besoins simples uniquement, mais elle le fait parfaitement. On atteint ainsi un niveau fonctionnel plus que satisfaisant pour la plupart des besoins.

Les interconnexions possibles entre les outils, et notamment avec SharePoint et Dynamics, en font un allié idéal dans l’utilisation d’une infrastructure Microsoft.

Power Platform reste une plateforme jeune, en constante évolution. N’hésitez pas à vous tenir informé des très régulières mises à jour qui sont proposées.

Dans de prochains billets, nous reviendrons plus en détail sur chacune des applications citées ci-dessus et comment les utiliser au travers d’une application qui utilisera l’ensemble de la plateforme. J’ai fait une description succincte de chacun et ai surtout abordé les principaux avantages « commerciaux ». Dans les prochains billets, je rentrais plus en détail sur les fonctionnalités, les possibilités, et du coup les avantages / inconvénients de chacun.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Power Platform, un très bon cursus d’apprentissage est disponible sur Microsoft Learn: https://docs.microsoft.com/fr-fr/learn/powerplatform/

Author